top of page

Le Psychologue : un artisan du mieux-être intérieur


| 𝐶𝑒𝑡 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑙𝑒 𝑒𝑠𝑡 𝑟𝑒́𝑑𝑖𝑔𝑒́ 𝑎̀ 𝑙𝑎 𝑠𝑢𝑖𝑡𝑒 𝑑’𝑢𝑛 𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒𝑡𝑖𝑒𝑛 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑀𝑚𝑒 𝐶ℎ𝑎𝑛𝑠𝑒𝑙𝑙𝑒 𝐶𝑙𝑎𝑢𝑑𝑒 𝐾𝑂𝑈𝑀𝐵𝐴 𝐵𝑂𝑈𝑁𝐺𝑂𝑈, 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑜𝑙𝑜𝑔𝑢𝑒 𝑑𝑢 𝐷𝑒́𝑣𝑒𝑙𝑜𝑝𝑝𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑒𝑡 𝑑𝑒 𝑙’𝐸𝑑𝑢𝑐𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛, 𝑓𝑜𝑛𝑑𝑎𝑡𝑟𝑖𝑐𝑒 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑝𝑙𝑎𝑡𝑒𝑓𝑜𝑟𝑚𝑒 𝐴𝐿𝐿𝑂𝑃𝑆𝑌. |


Crédit photo : Afrikelles

Le métier de psychologue représente un pilier crucial dans le domaine de la santé mentale et du bien-être individuel. Avec une formation spécifique et des compétences variées, les psychologues jouent un rôle essentiel dans l'observation, l'écoute et l'accompagnement des individus en difficulté, ainsi que dans le soutien aux entreprises pour optimiser le bien-être de leurs employés.



Formation et débouchés


Pour devenir psychologue, il est nécessaire, après l'obtention du baccalauréat, de suivre une formation universitaire approfondie visant à obtenir au minimum un Master en Psychologie (BAC+5).


Cette formation couvre divers domaines de la psychologie, notamment la psychologie clinique, du développement, de l'éducation, et du travail.


Le jeune diplômé pourra ensuite décider d'embrasser soit le fonctionnariat, soit le salariat, soit encore d'exercer en libéral.



Compétences requises


Les compétences essentielles pour exercer ce métier comprennent :


• 𝐿'𝑒́𝑐𝑜𝑢𝑡𝑒 𝑎𝑐𝑡𝑖𝑣𝑒, qui implique la capacité à entendre attentivement les préoccupations des patients et à comprendre leurs émotions.


• 𝐿'𝑒𝑚𝑝𝑎𝑡ℎ𝑖𝑒, qui consiste à se mettre à la place des patients et à ressentir leurs émotions pour mieux les comprendre.


• 𝐿𝑎 𝑝𝑎𝑡𝑖𝑒𝑛𝑐𝑒, nécessaire pour travailler avec des personnes en détresse émotionnelle et pour accompagner leur processus de guérison.


• 𝐿𝑒 𝑠𝑒𝑛𝑠 𝑑𝑢 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑎𝑐𝑡, qui facilite l'établissement de relations de confiance avec les patients et favorise une communication ouverte.


• 𝐿𝑎 𝑐𝑎𝑝𝑎𝑐𝑖𝑡𝑒́ 𝑎̀ 𝑚𝑒𝑡𝑡𝑟𝑒 𝑒𝑛 𝑐𝑜𝑛𝑓𝑖𝑎𝑛𝑐𝑒, qui permet aux patients de se sentir à l'aise pour partager leurs pensées et leurs sentiments les plus intimes.


• 𝐿𝑎 𝑐𝑎𝑝𝑎𝑐𝑖𝑡𝑒́ 𝑎̀ 𝑜𝑏𝑠𝑒𝑟𝑣𝑒𝑟, cruciale pour détecter les signes non verbaux et comprendre ce que les mots ne disent pas explicitement.


• 𝐿’𝑒́𝑞𝑢𝑖𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒 𝑒́𝑚𝑜𝑡𝑖𝑜𝑛𝑛𝑒𝑙, indispensable pour maintenir une présence calme et réactive, ce qui est essentiel lorsqu'on travaille avec des patients en détresse.


En développant ces compétences, le psychologue peut mieux répondre aux besoins émotionnels de ses patients et établir des relations thérapeutiques solides.


Les missions du Psychologue


Un psychologue peut exercer dans divers contextes, allant des cabinets privés aux établissements de santé en passant par les organisations non gouvernementales (ONG).


Sa mission principale est d'observer, d'écouter et d'accompagner les individus en situation de mal-être, en leur offrant un soutien psychologique adapté. Il intervient également dans les entreprises pour suivre et conseiller les employés, ainsi que dans les établissements scolaires pour orienter les élèves en difficulté.




Quelle est la différence entre un Psychologue et un Psychiatre ?


Il est important de distinguer le rôle du psychologue de celui du psychiatre. Alors que 𝗹𝗲 𝗽𝘀𝘆𝗰𝗵𝗶𝗮𝘁𝗿𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝘂𝗻 𝗺𝗲́𝗱𝗲𝗰𝗶𝗻 𝘀𝗽𝗲́𝗰𝗶𝗮𝗹𝗶𝘀𝗲́ 𝗲𝗻 𝗽𝘀𝘆𝗰𝗵𝗶𝗮𝘁𝗿𝗶𝗲, capable de prescrire des médicaments et de poser des diagnostics, le psychologue possède une formation spécifique en psychologie et se concentre principalement sur le soutien psychologique par le biais de la parole et de différentes méthodes thérapeutiques. Il n'est pas habilité à prescrire des médicaments. Les deux professions sont complémentaires et travaillent souvent ensemble pour offrir une prise en charge globale aux patients.


Selon Mme KOUMBA, la collaboration entre le psychiatre et le psychologue est bénéfique pour les patients dans la mesure où le degré d’atteinte du mal-être de l’individu nécessite à la fois la  prise des médicaments et un suivi complet. Ainsi, pour un individu souffrant d’anxiété, le psychiatre prescrira un antidépresseur et le psychologue une thérapie.

"𝐸𝑛 𝑠𝑜𝑚𝑚𝑒, 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑎𝑠𝑠𝑢𝑟𝑒𝑟 𝑢𝑛 𝑏𝑖𝑒𝑛-𝑒̂𝑡𝑟𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 𝑑𝑢 𝑝𝑎𝑡𝑖𝑒𝑛𝑡, 𝑙𝑒 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑜𝑙𝑜𝑔𝑢𝑒 𝑟𝑒́𝑓𝑒̀𝑟𝑒 𝑎𝑢 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑖𝑎𝑡𝑟𝑒 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙𝑒 𝑡𝑟𝑎𝑖𝑡𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑚𝑒́𝑑𝑖𝑐𝑎𝑚𝑒𝑛𝑡𝑒𝑢𝑥 𝑒𝑡 𝑙𝑒 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑖𝑎𝑡𝑟𝑒 𝑟𝑒́𝑓𝑒̀𝑟𝑒 𝑎𝑢 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑜𝑙𝑜𝑔𝑢𝑒 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑢𝑛 𝑠𝑜𝑢𝑡𝑖𝑒𝑛 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑜𝑙𝑜𝑔𝑖𝑞𝑢𝑒.”


Intégration dans le système de santé gabonais


Malgré son importance, le rôle du psychologue n'est pas encore pleinement intégré dans le système de santé gabonais. Certains préjugés persistent.

"𝐼𝑙 𝑓𝑎𝑢𝑡 𝑑𝑖𝑟𝑒 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑒 𝑟𝑜̂𝑙𝑒 𝑑𝑢 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑜𝑙𝑜𝑔𝑢𝑒 𝑛’𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑎𝑠 𝑒𝑛𝑐𝑜𝑟𝑒 𝑏𝑖𝑒𝑛 𝑖𝑛𝑡𝑒́𝑔𝑟𝑒́ 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑒 𝑠𝑦𝑠𝑡𝑒̀𝑚𝑒 𝑔𝑎𝑏𝑜𝑛𝑎𝑖𝑠. 𝐶𝑒𝑟𝑡𝑎𝑖𝑛𝑠 𝑝𝑒𝑛𝑠𝑒𝑛𝑡 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑒 𝑝𝑠𝑦𝑐ℎ𝑜𝑙𝑜𝑔𝑢𝑒 𝑐’𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙𝑒𝑠 𝑓𝑜𝑢𝑠 𝑒𝑡 𝑑’𝑎𝑢𝑡𝑟𝑒𝑠 𝑝𝑒𝑛𝑠𝑒𝑛𝑡 𝑞𝑢𝑒 𝑐’𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙𝑒𝑠 𝑏𝑙𝑎𝑛𝑐𝑠. 𝐷’𝑜𝑢̀ 𝑙𝑒 𝑓𝑎𝑖𝑡 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑑𝑒 𝑝𝑟𝑜𝑚𝑜𝑢𝑣𝑜𝑖𝑟 𝑐𝑒 𝑚𝑒́𝑡𝑖𝑒𝑟 𝑒𝑛 𝑝𝑎𝑠𝑠𝑎𝑛𝑡 𝑝𝑎𝑟 𝑙’𝑒́𝑑𝑢𝑐𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑎̀ 𝑙𝑎 𝑠𝑎𝑛𝑡𝑒́ 𝑚𝑒𝑛𝑡𝑎𝑙𝑒."

Ainsi, nous précise Mme KOUMBA, une partie du travail des psychologues consiste à promouvoir ce métier en sensibilisant la population à l'importance de la santé mentale et en plaidant pour une meilleure reconnaissance de la profession.



Défis et perspectives


Parmi les défis auxquels sont confrontés les psychologues figurent la méconnaissance du métier, les difficultés d’accès aux subventions et les contraintes liées à la normalisation de la profession. Mme KOUMBA évoque notamment des difficultés liées à la souscription d’une assurance responsabilité professionnelle pour les psychologues exerçant en libéral. Pourtant, cette démarche est essentielle pour garantir une protection adéquate en cas de litige ou de plainte.


Il faut dire que ces défis émanent en grande partie de la défaillance de nos gouvernants dans la valorisation et la promotion de la santé mentale, puisqu’ils n’accordent pas toujours la place nécessaire à la psychologie dans les politiques de santé publique.


Au Gabon, l’usage professionnel du titre de Psychologue n’est pas encore réglementé. Pourtant, une réglementation formelle de la profession contribuerait à établir des normes professionnelles, à garantir la qualité des services offerts et à renforcer la confiance du public. Cela permettrait également de mieux intégrer le rôle du psychologue dans le système de santé et dans la société en général, en favorisant une reconnaissance institutionnelle et en facilitant l’accès aux services psychologiques pour ceux qui en ont besoin.


L’État, en tant qu’acteur clé dans la promotion de la santé publique, a un rôle primordial à jouer dans la reconnaissance et la valorisation du métier de psychologue. En considérant la santé comme un 𝑒́𝑡𝑎𝑡 𝑑𝑒 𝑏𝑖𝑒𝑛-𝑒̂𝑡𝑟𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑙𝑒𝑡, incluant le bien-être psychologique, les gouvernants doivent prendre en compte l’état mental des populations dans leurs politiques de santé et d’éducation.

“𝐿𝑎 𝑠𝑎𝑛𝑡𝑒́ 𝑒𝑠𝑡 𝑢𝑛 𝑒́𝑡𝑎𝑡 𝑑𝑒 𝑏𝑖𝑒𝑛-𝑒̂𝑡𝑟𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑙𝑒𝑡 𝑝ℎ𝑦𝑠𝑖𝑞𝑢𝑒, 𝑚𝑒𝑛𝑡𝑎𝑙 𝑒𝑡 𝑠𝑜𝑐𝑖𝑎𝑙, 𝑒𝑡 𝑛𝑒 𝑐𝑜𝑛𝑠𝑖𝑠𝑡𝑒 𝑝𝑎𝑠 𝑠𝑒𝑢𝑙𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑒𝑛 𝑢𝑛𝑒 𝑎𝑏𝑠𝑒𝑛𝑐𝑒 𝑑𝑒 𝑚𝑎𝑙𝑎𝑑𝑖𝑒 𝑜𝑢 𝑑’𝑖𝑛𝑓𝑖𝑟𝑚𝑖𝑡𝑒́.” - OMS

En conclusion, le métier de psychologue joue un rôle crucial dans la promotion du bien-être mental et émotionnel des individus. Malgré les défis persistants, les psychologues continuent de travailler avec dévouement pour offrir un soutien psychologique de qualité et contribuer à l'amélioration de la santé mentale de la population.


Comments


bottom of page