Sans titre (Publication Facebook) (2).png

Vous connaissiez sans doute déjà le « burn-out », à savoir cet épuisement moral que l’on attribue notamment à une surcharge de travail. Ce que vous ne saviez peut-être pas c’est que l’absence de travail peut également, lorsqu’elle est prolongée et surtout injustifiée, occasionner un épuisement professionnel qui peut, dans certains cas, se révéler bien plus ravageur que le burn-out. 

Sans titre (4).png

Dès lors qu'un acte médical est envisagé et que, naturellement, le consentement du patient doit être préalablement recueilli, la loi prévoit que ce dernier est en droit de recevoir les informations nécessaires à sa prise de décision.

Toutefois, il arrive que le patient fasse lui-même obstacle à la mise en œuvre de son droit à l'information, plaçant inévitablement dans une situation complexe le soignant pour qui la transmission de l'information constitue une obligation à la fois légale et éthique.

DCI.png

Le marché du médicament est inondé de noms commerciaux divers et variés : ceux des spécialités de références et ceux des génériques. Une tendance excessive au marketing qui finalement engendre dans l’esprit des usagers de santé, une certaine confusion qui à son tour aboutit de façon générale à une préférence systématique pour le médicament original au détriment des spécialités génériques.

20210719_172426_0000.png

Pour rembourser vos frais de santé la Caisse d’assurance maladie s’appuie sur un tarif conventionné ou tarif de convention qui lui sert de base de calcul. Comme son nom l’indique, le tarif conventionné est le fruit d’une convention, d’une entente entre la Caisse et les professionnels de santé sur la facturation des prestations de soins, d’hospitalisation et de pharmacie. C’est donc sur cette base tarifaire que la Caisse vous remboursera un pourcentage qui variera en fonction de la nature de la prestation, mais aussi de votre statut ou du type d'affection.